mardi 24 octobre 2017

Tchao aggl'eau publique val d'orge , hello Eau publique Orge-Essonne

Eau publique Orge-Essonne
(ex: aggl'eau publique val d'Orge)
Association pour la gestion publique de l'eau potable 
de la Communauté Coeur d'Essonne Agglomération et au-delà
46 rue du Cottage 91700 Sainte Geneviève des Bois
www.aggleaupubliquevaldorge.com
 
 

Bonsoir,
Notre assemblée générale annuelle du 14 octobre a pris la décision de faire évoluer le nom de naissance de notre association "Aggl'eau publique Val d'Orge" qui faisait référence en 2014 à notre objectif prioritaire de gagner la reprise en gestion publique de l'eau potable par l'Agglomération du Val d'Orge. Notre collectif d'animation, ce vendredi 20 octobre, a retenu le nom d' association "Eau publique Orge-Essonne"  pour cette 2ème étape de notre jeune existence.
 
Il y a  2 raisons à ce changement de nom:


1°) 3 ans après notre création, cette référence est devenue trop étriquée par rapport à notre périmètre d'action qui recouvre désormais les 21 communes de la communauté d'agglomération Coeur d'Essonne, et qui vise à renforcer les partenariats entre la régie de Coeur d'Essonne et les régies voisines (Grand Paris Sud, Régie Eau des lacs de l'EPT Grand Orly Seine-Bièvres, régie de Bris,  régie Eau ouest Essonne) pour libérer l'Essonne de l'emprise des multinationales Suez et Veolia sur la production et distribution d'eau potable.

Nous avons envisagé de nous référer à la "Vallée de l'Orge", plus large que l'ex Val d'Orge, mais seules 17 des 21 communes  de notre agglomération se situent dans le bassin de l'orge et de ses affluents, les 4 les plus au sud (Avrainville, Guibeville Marolles  et Cheptainville) étant  essentiellement tournées vers le Bassin versant  de la rivière Essonne via  son affluent la Juine.

Avec une référence conjointe à l'Orge et à l'Essonne, personne n'est laissé sur la rive, et nous affichons d'emblée l'échelle à laquelle doit aujourd'hui la maîtrise citoyenne du grand cycle de l'eau doit s'opérer.

2°) la 2ème raison est un peu la rançon du succès,qui fait que de trop nombreux habitants confondent en fait notre association .... avec l'administration de la régie de l'eau de Coeur d'Essonne... il en résulte des mails ou des appels reçus  pour des problèmes de factures ou  distribution d'eau que nous sommes bien en peine de régler. Pour certains même, nous sommes perçus comme une filiale de la communauté d'agglomération! Un comble, si on se rappelle que nous n'avons jamais touché 1 centime de subvention et que nous avons eu les pires difficultés à faire entendre et prendre en compte les attentes des habitants. L'accent mis notre nature d'association pour l'eau publique, vise à exprimer plus clairement  indépendance vigilante à l'égard des pouvoirs publics et des politiques.
Avec comme première et urgence bataille pour l'association Eau publique Orge-Essonne gagner la réappropriation publique de l'eau potable dans l'arpajonnais, non seulement à l'étape finale de la distribution mais aussi à celle de la production d'eau, grâce  à la  reprise en gestion directe de l'usine de production d'Itteville, aujourd'hui concédée à Veolia, et qui dessert tout l'Arpajonnais Une privatisation payée au pris fort par les habitants depuis des décennies.
Ci-joint un bulletin d'adhésion et réadhésion actualisé à l'association à adresser, pour ceux qui ne l'ont pas encore fait à la nouvelle trésorière de l'association Catherine Carré, 14 rue du vieux Perray 91700 Sainte-Geneviève-des-bois

A bientôt

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Réactions, questions, commentaires