jeudi 21 septembre 2017

A la découverte des puits de Saint Michel ..... et après

Ce mercredi 20 septembre 2017, notre  association Aggl'eau publique Val d'Orge a eu l'honneur d'ouvrir le programme  de  l'année 2017-18 de l'Université  Populaire de Sainte -Geneviève-des-Bois que nous remercions pour la qualité de son accueil et de son organisation.
 Notre  conférence débat, salle de la Châtaigneraie, portait sur le thème:
Ressources en eau, les puits et leurs usages, le cas du Val d’Orge 
Une présentation suivie par plus d'une cinquantaine d'auditeurs intéressés. 
 Une  introduction de Nicole Estève , Présidente d'Aggl'eau publique Val d'Orge,   a permis de présenter notre association,  son rôle déterminant pour la reprise en gestion publique de l'eau potable du Val d'Orge et les raisons qui nous ont conduit à proposer une enquête sur les puits  dans le cadre d'un projet PICRI

Kevin de la Croix , docteur en géographie pilote de cette enquête  nous en dit un peu plus  sur  ce PICRI   (Partenariat Institutions-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation),  proposé par la coordination Eau Ile de France et le laboratoire de géographie de l'Université Paris-Ouest Nanterre. Un projet  qui a  bénéficié d'un financement de la région Île de France au titre d'un programme encourageant les échanges entre les chercheurs et le monde associatif. Un programme malheureusement abandonné par la nouvelle majorité régionale.

Christian Picole et Laure Mery  et Claude Loth ont décrit l’enquête qu'ils ont  menée l'hiver dernier dans les 3  quartiers les plus anciens de Saint-Michel-sur Orge  pour recenser les puits privés ou partagés existants.  Pour en savoir plus sur les raisons du choix de Saint-Michel pour cette enquête et son déroulement durant le dernier hiver, cliquez ici


Une enquête menée dans le cadre d'un projet PICRI  (Partenariat Institutions-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation),  piloté par  Kevin de la Croix, docteur en géographie  membre du  laboratoire de géographie de l'université Paris-Ouest-Nanterre. Cette enquête a permis de recenser  plus d'une centaine de puits dans un périmètre assez réduit, certains désaffectés, d'autres encore  très actifs.



 
Elle a  mis en exergue l’intérêt des habitants pour la question de nos ressources souterraines en eau. La soirée de mercredi a été aussi  aussi l'occasion de présenter la carte collaborative réalisée, avec le logiciel libre Openstreetmap, pour visualiser les secteurs les plus denses en puits connectés à nos eaux souterraines. Une carte qui a vocation à s'enrichir et s'étendre grâce à la contribution des habitants intéressés des autres quartiers et des communes voisines.
pour accéder à la carte , cliquer ici www.openstreetmap.org
Une fois la carte ouverte, faite une recherche sur "saint-michel-sur-orge". une fois la carte centrée sur Saint-Michel , cliquer sur l'icône des "couches" dans la colonne d'icônes  à droite de la carte et choisissez la couche "humanitaire", vous verrez apparaître sur la carte de petits cercles entourant l'image d'un sceau d'eau  pour chaque puits recensé.

pour accéder au diaporama qui a accompagné la présentation de cette enquête, cliquez ici

pour ceux qui ont raté cette soirée et pour ceux qui veulent en savoir plus sur les résultats de cette enquête et ce qu'elle nous enseigne sur notre sous-sol et sur l'évolution des usages de l'eau de notre secteur, un nouveau rendez-vous est donné, cette fois-ci accueilli par l'université populaire de Saint Michel sur Orge ( Centre Nelson Mandela ) le
7 novembre 2017.
 Vous aussi disposez d'un puits et souhaitez contribuer à  notre cartographie collaborative visant à enrichir notre connaissance des ressources en eau de notre sous-sol? Contactez notre association aggleaupubliquevo@gmail.com pour vous joindre à ce projet





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Réactions, questions, commentaires